Bretagne

Insolite. « J’ai mis 20 ans de ma vie à construire cette maquette de Brelevenez ! »

Si vous êtes allé au magasin vert de Lannion ces dernières semaines, vous n’avez pas pu passer à côté d’une gigantesque maquette de l’église de Brelevenez et de ses marches. L’homme derrière cette création impressionnante : Gilles Simon, retraité. Comme il l’explique : « Les gens pensent que je ne fais que des maquettes alors que je n’ai fait que celle-là. En réalité, je suis créateur de tellement d’autres produits ! »

Gilles Simon à côté des marches de l’église de Brelevenez. © Mano Le Bris


Un projet de maquette né d’une petite crèche

La genèse de ce projet a lieu lorsque Gilles Simon était enfant. « Mon père fabriquait une crèche merveilleuse ! » explique-t-il, avant d’ajouter avec fierté. « J’ai toujours admiré cette crèche, et évidemment mon père aussi, qui était le 52ᵉ homme à s’engager auprès de De Gaulle ». Gilles indique aussi : « Pendant une partie de mon enfance, je l’ai vu construire cette crèche. Et je me suis dit que moi aussi, j’en ferai une pour mes enfants un jour ! ». Trois décennies plus tard, Gilles attaque la construction de sa crèche en parallèle de son métier de peintre. Au début, il a commencé par l’église, puis il s’est dit qu’il allait ajouter les marches, « si iconiques ! ». Puis, il s’est attelé à reproduire quelques maisons sur les côtés de ces dernières. Au fil des années, sa technique s’est perfectionnée ; il est même allé jusqu’à reproduire de la verdure et de l’intérieur des maisons ! Mais le maquettiste a aussi rajouté des personnages dissimulés tout autour de l’église et un système électrique avec un panneau de contrôle pour rendre cette maquette plus vivante ! « C’était un gros travail, j’ai dû découper et tailler environ 12 000 ardoises pour les toits ». La crèche de son père a inspiré ce projet de maquette, qu’il a perfectionné pendant 20 ans. « Il y avait toujours quelque chose à ajouter » explique-t-il, « je la trouve parfaite, mais je pourrais ajouter quelques détails ici ou là ! »

Un homme aux multiples passions !

Gilles Simon est peintre de profession. Durant 45 ans, il a pu peindre autour du monde : en 1972, avec l’hôtel cosmos en URSS, à l’occasion des JO de 1980… Il a aussi participé à de nombreux chantiers en Arabie Saoudite pendant de nombreuses années. Cette passion le suivra jusqu’à aujourd’hui, dans son atelier chez lui, où il peint énormément d’animaux dans un style bien particulier. « J’aime ajouter des éléments comme de véritables coquillages à mes tableaux, ça leur donne un style spécial ! » explique Gilles. Comme il le dit lui-même, il est « passionné de nombreux domaines : peinture, sculpture, bricolage, histoire ou encore écriture ». En effet, Gilles a écrit sur le parcours de son père, pour qu’il puisse apprendre qui il était vraiment. « Il a été médaillé 27 fois, été fait chevalier de la légion pour son implication durant la guerre. Sans mes recherches, je n’aurais jamais pu apprendre tout cela ». Son livre, publié à titre familial, lui permet de retracer le parcours de son père, blessé et amputé à 3 mois et 11 jours de la fin de la guerre. « Je trouve ça fou, il a tenu presque l’entièreté de la guerre ! » En plus de la maquette de Brelevenez et de ses différentes peintures, Gilles Simon fait également des bois flottés, des cadres-coquillage, sera exposé à l’exposition annuelle de Perros-Guirec, du 17 au 26 décembre. Son but : « Ce n’est pas l’argent, mais bien d’être exposé pour se faire plaisir ! »

Gilles Simon est en train de lire « L’histoire de mon père 39-45 », livre dont il est l’auteur. © Mano Le Bris

Auteur/Autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *