Bretagne,  Culture

Initiative. Cette professeure d’allemand encourage l’expression artistique chez ses élèves

Sylvie Le Quellec est professeure d’allemand au lycée Fulgence Bienvenüe à Loudéac. Depuis maintenant une année, elle réalise des expositions d’œuvres crée par les élèves de ses différentes classes. C’est dans la salle de réunion, où se passent notamment les conseils de classe de l’établissement, que les œuvres sont exposées. Les objectifs de Sylvie, au travers de ce projet, sont nombreux et partagés entre passion pour l’art, volonté de faire apprendre différemment et création de vrais liens avec ses élèves.

Quelques élèves du lycée Fulgence Bienvenüe ayant participé au premier vernissage le 26 mai 2023. Au centre sont présents la professeure Sylvie Le Quellec et le proviseur Vincent Chapin © Mano Le Bris

Le projet de Sylvie Le Quellec permet aux élèves de créer des œuvres qui leur ressemblent, se liant à leurs personnalités et à leurs vécus. La première exposition, par le biais d’un vernissage, a eu lieu le jeudi 25 mai 2023, mais pour la professeure d’allemand : « C’est un travail qui se réalise plusieurs mois à l’avance, cela ne se fait pas en quelques semaines. » Presque symboliquement, la 3ᵉ exposition a eu lieu le 19 février 2024, à la période où l’année précédente le projet venait de sortir des cartons.

Pour le moment, au travers des années comme de ses classes, Sylvie a créé trois expositions, par le biais de trois vernissages soutenus et organisés par l’établissement. Évoluant à chaque fois sur des thématiques différentes et personnelles à chacun des lycéens, ces expositions sont considérées comme une bulle d’expression libre pour beaucoup de ses élèves.

Des fondements colorés d’un projet personnel…

Les élèves se sont fortement investis dans le projet initié par Sylvie Le Quellec © Mano Le Bris

« Ces expositions permettent la création d’une vingtaine d’œuvres pour autant d’élèves » explique Sylvie Le Quellec, avant de préciser « pour certains ça va leur permettre de découvrir un talent en peinture ». En effet, selon elles, de nombreux élèves n’ont pas l’occasion de peindre, par manque de temps ou de matériel, « c’est dommage, certains ont vraiment une patte artistique à développer ! » La professeure ajoute « le but premier de cet exercice reste de permettre aux élèves de s’exprimer librement par le biais d’une toile et de pinceaux ! » Toujours selon elle, certains élèves ont besoin de souffler, soit à cause des différentes évaluations et la pression qui vient avec, soit pour des raisons personnelles qui impactent tous les aspects de leurs vies.

– – –

« Si je peux contribuer à ce qu’ils aillent, ne serait ce qu’un tout petit mieux, alors l’objectif est atteint »

– – –

C’est lors de ses cours d’allemand que les œuvres sont peintes, toujours en étant relié au programme national et permettant aux élèves de travailler différemment. Pour la première exposition, Sylvie avait décidé que les peintures auraient pour but de mettre en avant la personnalité des élèves en étant représentée dans un flacon de parfum. Un travail pensé comme ludique, mais qui reste néanmoins évalué lors d’un oral en classe. Lors de la première exposition en mai 2023, Sylvie exprimait son envie que cette opération soit réitérée pour les années à venir, pari réussi, puisqu’en cette année 2023-24 deux autres expositions ont suivi. »

…vers l’accomplissement d’un objectif…

La seconde exposition abordait la culture du street art © Mano Le Bris

Depuis le début des vernissages organisés par l’établissement, les œuvres des lycéens sont accompagnés d’environ cinq œuvres de professionnels, emprunté à l’artothèque d’Hennebont. Cette collaboration a pris une dimension plus grande lors de la seconde exposition sur le thème du street art, pour laquelle les artistes ayant prêté des œuvres viendront à la rencontre des élèves lors du second trimestre. Lors de cette seconde exposition, pas moins de 70 personnes étaient présentées au vernissage, de quoi renforcer l’importance de ce type d’événements, pour le lycée comme les élèves. Nouveautés pour cette itération, les élèves se sont représenté au travers une vingtaine de mots-clés et sur différents supports : toiles, buste et mannequin, l’imagination était au rendez-vous !

– – –

« Cela me permet de mieux les connaître, plutôt que de leur faire remplir des fiches standards de présentation »

– – –

Là encore, un long travail d’auto-analyse était au centre des objectifs des élèves de Sylvie « le but, c’est de leur permettre de mieux se connaître, de s’affirmer et de faire des choix, notamment d’orientation » souligne la professeure. L’initiative couronnée de succès et soutenue par le proviseur, a permis de recevoir les personnes s’étant déplacées autour d’un buffet de viennoiseries, préparer par les pâtissiers du lycée. Revenant sur ses pas, la professeure d’allemand a décidé de supprimer la note : « je ne voulais pas que ce soit évalué […] les jeunes se seraient concentrés sur la note et non sur le projet. » Des changements appréciés et permettant de parfaire la formule de la professeure.

…qui prend en importance au fil des mois et des expositions

Changements confirmés lors de la troisième exposition le 19 février 2024. Partant de la thématique de l’enfance pendant la Seconde Guerre mondiale et de la « petite fille au manteau rouge » de la Liste de Schindler, les lycéens ont exprimé sur un camaïeu de gris ce qu’ils défendaient ou condamnaient, représenté en rouge. Des enfants de la guerre aux femmes maltraitées, en passant par la préservation de notre planète, les luttes des adolescents, les troubles alimentaires et la solitude urbaine… de nombreux sujets ont été abordés lors de cette troisième édition. Parents et collègues ont admiré le travail mené par Mme Le Quellec, qui a choisi une thématique puissante, explorée à travers la peinture comme à son habitude, mais également à travers le cinéma, avec la Liste de Schindler.

Les élèves de 1ere Générale et Technologique ayant participé au troisième vernissage organisé par l’établissement, le 19 février 2024 © Mano Le Bris

Ce projet permet aussi aux élèves d’apprendre des techniques picturales telles que les fondus, les dégradés, les jeux d’ombre et de lumière, renforçant ainsi la présence de l’art dans l’établissement. Grâce au partenariat initié par M. Chapin, proviseur, avec l’artothèque d’Hennebont, des artistes locaux et internationaux accompagnent les travaux des lycéens. L’exposition, intitulée « Nie wieder! » (« Plus jamais ça »), sera visible dans la salle Baguet pendant deux mois au lycée Fulgence Bienvenüe. « La prochaine exposition est prévue courant avril » explique Sylvie Le Quellec, avant d’ajouter avec le sourire « nous y aborderons Klimt et l’art nouveau. »

-> Sélections des œuvres de la troisième exposition du 19 février 2024 :

– – –

– – –

Auteur/Autrice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *